ariane ascaride : « l’imagination appartient à tous »

Faut-il être éduqué à l’art pour l’apprécier ? Peut-être; mais il faut surtout un cœur et un cerveau, ce dont tout le monde est pourvu.
Retrouvez ces valeurs que nous partageons dans un superbe entretien avec Ariane Ascaride, paru dans le journal La Terrasse du 16 juillet 2020.

extrait

« Femme de vérité et de sincérité, Ariane Ascaride rappelle les exigences de « l’élitaire pour tous » (selon la formule d’Antoine Vitez), la liberté de l’artiste et les exigences d’un travail en commun qui ne doit pas tourner à la confusion des genres.

« L’imagination n’appartient pas seulement à ceux qui ont de l’argent. Elle est à tous et à tous les enfants. Et même à ceux qui s’amusent sur le trottoir et dont j’étais. Arrêtons de croire qu’un enfant n’a pas d’imagination quand l’évidence en est éclatante ! Comme on n’a plus d’argent à consacrer à la nourriture de cette imagination, et plus vraiment d’envie de nourrir celle des plus pauvres, on prétend qu’ils en sont dépourvus. Pourtant, lorsque les enfants – et même ceux qu’on catalogue comme les pires – approchent la culture, il n’y a aucun problème !
[…]

Pourquoi, alors, accorde-t-on si peu aux enfants des milieux populaires ?
A. A.: Un pauvre, ça a des sentiments ! Faut pas croire ! Mais quand on lui demande de les exprimer dans la langue de l’art qui est la langue de la bourgeoisie et de ceux qui ont le pouvoir, il ne s’y reconnaît pas. Moi, je suis bilingue ! Il y a la langue que j’emploie ici et celle que j’employais avec ma mère. Ceux des milieux populaires ont un double travail à faire : apprendre la langue de l’art avant d’apprendre l’art. Donc la question qui se pose est aussi celle de la manière dont on aborde l’art et la culture avec les enfants. L’éducation artistique dans les écoles ne consiste pas seulement à y débarquer en commando pour y lire un poème ou jouer un air de musique ! C’est un véritable travail qui se pense, se réfléchit et se met en place progressivement. On n’arrive pas au milieu de nulle part en assénant « l’art, c’est ça ! ». »
Propos recueillis par Catherine Robert

Lire la suite sur le site de La Terrasse :
https://www.journal-laterrasse.fr/ariane-ascaride-et-leducation-artistique-elitaire-pour-tous/