BERCER LA VILLE

interroger l’espace urbain par la danse

Projet mené avec la compagnie Small Room, direction Élodie Escarmelle

Format déclinable pour collectivités, médiathèques, centre sociaux, scolaire, entreprises…

De quelles postures, gestes, présences, rituels, intentions peupler la ville pour déposer les armes sociales et occuper ensemble autrement cet espace commun ? Et si la douceur devenait le lieu d’une résistance poétique et sensible ?

Bercer la ville est une situation chorégraphique collective pour l’espace public urbain. Le projet s’inscrit dans une démarche d’accompagnement des mutations urbaines actuelles en amenant la danse au contact de la ville et de ses habitants. Les différentes formes du projet entrent en dialogue avec les espaces publics urbains, les usages qui y sont pratiqués et les habitant·e·s qui les fréquentent.

Bercer la ville se présente comme une occupation de l’espace public en plusieurs volets qui se complètent et se répondent : ateliers organisés pour des groupes, marches exploratoires, « Grand bercement » mêlant danseurs professionnels, groupes amateurs et habitants de la ville… Cette dimension participative, soutenue par une création exigeante et des danseurs professionnels de haut niveau, contribue à l’appropriation des espaces par les habitants et porte un questionnement sur la relation entre le sensible et l’urbain.

>> découvrir l’univers d’Élodie Escarmelle, danseuse et chorégraphe